l'eau contient plus que de l'eau

La filtration de l'eau est le processus consistant à éliminer d'une eau contaminée les produits chimiques, contaminants biologiques et solides indésirables en suspension.

La majorité de l'eau est désinfectée pour la consommation humaine (eau potable), mais la purification de l'eau peut également être destinée à une large variété d'autres applications, telles que médicales, pharmaceutiques, chimiques et industrielles.

Méthodes de filtration

Il existe diverses méthodes de filtration pour répondre aux différentes exigences, les plus courantes étant :

  • Des procédés physiques tels qu'une filtration à travers un lit de matériau filtrant, une filtration des sédiments et charbon avec cartouches, et une filtration par membrane
  • Des procédés chimiques tels que la désinfection par ajout de chlore, de dioxyde de chlore ou d'ozone
  • Des procédés physico-chimiques tels que le traitement par coagulation, la floculation suivie de sédimentation (élimination des flocons par séparation solide/liquide)

Le but de la purification de l'eau est de réduire les éléments indésirables, notamment les particules en suspension, les parasites, colloïdes, bactéries et virus.

Pentair propose des produits de filtration recourant à diverses méthodes de filtration :

FILTRATION DES SÉDIMENTS

La filtration des sédiments est l'une des options de traitement de l’eau la plus élémentaire. Ce type de filtration est accompli par l'élimination mécanique de matières solides d'un flux de fluide en emprisonnant les particules dans un matériau filtrant solide. Les filtres sédiment peuvent être subdivisés en 2 groupes selon le moyen de rétention employé : cartouches pour filtration en profondeur, et cartouches de filtration en surface. 

Découvrez la gamme Pentair des produits de filtration des sédiments

 

FILTRATION CHARBON

Cette méthode de filtration utilise un lit de charbon actif pour réduire les contaminants et les impuretés par adsorption chimique et filtration physique éventuelle, si sous forme de bloc de charbon.

Chaque particule/granulé de charbon possède une grande surface extérieure/structure poreuse, exposant ainsi une quantité maximale de contaminants aux endroits actifs au sein du matériau filtrant.  450 g de charbon actif correspondant ainsi à une surface d'environ 40 hectares.

Le charbon actif agit par un procédé appelé adsorption, par lequel les molécules contaminantes du fluide sont piégées à l'intérieur de la structure poreuse du substrat de charbon. Les filtres charbon actif sont les plus efficaces pour l'élimination du chlore, des sédiments si sous la forme d'un bloc de charbon, des composés organiques volatils (COV) émis par des pesticides par exemple, des goûts et odeurs désagréables dans l'eau. Ils ne sont pas efficaces pour l'élimination de minéraux, sels et composés non organiques dissous.

Découvrez la gamme Pentair des produits de filtration charbon

 

FILTRATION PAR MEMBRANE

Les filtres membranes sont largement utilisés pour la filtration, tant de l'eau potable que des eaux résiduaires. Pour l'eau potable, les filtres membranes peuvent éliminer quasiment toutes les particules en suspension d'une taille supérieure à 0,0001 - 0,1 µm, voire même réduire la concentration des matières dissoutes.

Les filtres membranes constituent une forme efficace de traitement tertiaire si l'on souhaite réutiliser l'eau pour l'industrie, en particulier pour la préparation de boissons (y compris l'eau en bouteille), pour des usages domestiques limités, ou avant de déverser les eaux usées dans une rivière qui est exploitée par des villes en aval.

Ci-dessous sont donnés 2 exemples de filtration par membrane :

  • ULTRAFILTRATION

L'ultrafiltration (UF) est un procédé de filtration par membrane dans lequel l'eau d'entrée est envoyée sur une membrane en fibres creuses, dont chaque fibre comporte des millions de pores d'une taille de 0,01 à 0,1 µ. Tout élément non dissous d'une taille supérieure à celle du pore sera retenu physiquement par la membrane. L'eau, ainsi que toutes les matières dissoutes, passera à travers la membrane d'UF.

L'UF peut être utilisée pour l'élimination des particules et des macromolécules dans l'eau brute, afin de produire une eau potable. Elle a été utilisée pour remplacer des systèmes existants de filtration secondaire (coagulation, floculation, sédimentation) ou tertiaire (filtration au sable et chloration), mis en œuvre dans des usines de traitement de l'eau ou comme systèmes autonomes dans des régions isolées avec une population en augmentation.

Des industries comme les entreprises chimiques et pharmaceutiques, la transformation des aliments et des boissons et le traitement des eaux usées recourent à l'ultrafiltration afin de recycler l'eau ou de créer une valeur ajoutée à des produits. La dialyse du sang fait également appel à l'ultrafiltration.

Découvrez le système d'ultrafiltration de Pentair

  • OSMOSE INVERSE

Cette méthode utilise la pression mécanique exercée sur une solution impure, pour forcer l'eau pure à travers une membrane semi-perméable. L'osmose inverse est en principe la méthode la plus complète utilisée pour la purification de l'eau à grande échelle, bien qu'il soit difficile de fabriquer et de conserver des membranes parfaitement semi-perméables. Si les membranes ne sont pas correctement entretenues et un prétraitement adéquat n'est pas mis en place, des algues et d'autres formes de vie peuvent coloniser les membranes, et du calcaire ou d'autres sédiments peuvent même réduire voire obstruer la membrane.

Découvrez nos systèmes d'osmose inverse